banniere_fabrice_feugas  
sep sep sep sep sep sep sep
Accueil/Les articles du blog/Internet/Publicité comportementale CRITEO : comment se désabonner ? Qu'est-ce que c'est ?

 Publicité comportementale CRITEO : comment se désabonner ? Qu'est-ce que c'est ?
29/06/2009 - Lu 20449 fois


Vous aurez peut-être déjà été étonnés qu'en navigant sur yahoo, deezer, facebook ou encore 123people, ce soit toujours les mêmes produits qui apparaissent dans les pubs, ceux que vous avez visités sur d'autres sites comme priceminister, spartoo, decathlon etc.

En général, cela est plus percutant et plus vendeur de cibler les produits internaute par internaute plutôt qu'une pub "normale" qui cible une population plus large voire qui ne cible pas du tout.

En effet, on vous bombarde tout le long de votre navigation de produits que vous avez déjà consulté, et donc que vous hésitez théoriquement à acheter. A force de les voir et d'avoir en direct les prix les plus bas, vous allez bien finir par les acheter !!! ;o)

C'est ce que l'on appelle de la publicité comportementale et le leader en France est CRITEO. On en voit partout !

Finalement, ça fait du sens, sauf que beaucoup de monde trouve cela trop intrusif. En plus de ça, la situation peut vite devenir embarrassante. Prenons l'exemple d'un mari qui prépare un cadeau à sa femme depuis Internet, il laisse son ordinateur à sa femme qui l'utilise plus tard. Elle verra peut-être des bannières de pub partout sur le web avec son futur cadeau dévoilé... Il y d'autres exemples plus "trash" comme décrit plus bas dans cet article (voir "Ces bannières sont-elles juridiquement valides ?").

PriceMinister a peut-être créé une brèche dans le système CRITEO pour les internautes qui en ont marre et qui souhaitent désactiver ces bannières comportementales.


Comment ça marche ?

Avant de vous dévoiler l'astuce, quelques explications sur le fonctionnement.

CRITEO passe des partenariats avec des sites de e-commerce comme PriceMinister, Decathlon, 2xmoinscher, Kiabi et d'autres. Lorsque vous visitez ces cyber-marchands, ils placent un cookie sur votre poste qu'ils alimentent régulièrement avec les références des produits que vous visitez.

Par la suite, si vous visitez un autre site qui diffuse des bannières CRITEO, la pub en flash va vérifier votre cookie, et va chercher les informations correspondantes aux produits trouvés chez le cybermarchand (prix, photo, titre de l'annonce) pour vous les afficher directement.

Comment désactiver le système?

Depuis quelques temps, il y a un nouveau lien sur les bannières CRITEO contenant des produits PriceMinister. En cliquant dessus, on tombe sur une page criteo brandée PriceMinister dans laquelle on m'explique pourquoi j'ai de la pub comportementale, et on m'affiche ce que "contient" mon cookie.

En creusant un peu, sur la gauche, on trouve un lien vers la "charte de respect de la vie privée" qui ouvre une nouvelle page, au bas de laquelle on me propose de me désinscrire définitivement du système CRITEO (y compris pour les autres sites de e-commerce) ou de me ré-inscrire si j'avais déjà fait l'opération inverse plus tôt.

Donc si vous en avez marre, n'hésitez pas à aller faire un tour sur cette page.

 

Ces bannières sont-elles juridiquement valides ?

Certains internautes n'hésitent pas à qualifier ces bannières CRITEO d'abusives. C'est vrai que parfois, c'est pénible qu'on vous rappelle à longueur de temps que vous voulez acheter le dernier macbook pro... Si je ne l'ai pas acheté, c'est qu'il y avait une bonne raison, "pas besoin d'insister monsieur"!

De plus, il peut arriver des cas très délicat comme par exemple un père de famille qui consulte des articles de sexe sur l'ordinateur familial puis sa fille va utiliser le même ordi plus tard et voir pleins de bannières proposant les mêmes objets sexuels vus plus tôt...

C'est en partant de ce principe que l'on peut se poser la question de la frontière juridique pour les bannières comportementales :
Visiblement, ces questions, les juristes de PriceMinister se les sont posées, et ils ont décidé d'y apporter une réponse en faveur des internautes car seul PriceMinister propose ce lien vers la page de désinscription. Comment vont réagir les autres sites de e-commerce (qui doivent aussi subir les plaintes de leurs internautes) en voyant que cette page / ce système existe désormais ?

Bookmark and Share

 Vidéos pour cuisiner facile avec vos enfants

Regardez le feu d\'artifice du 14 juillet 2009 de la tour Eiffel